1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle

Vénus de Milo

Vénus de Milo
  • Vénus de Miloa
  • Vénus de Milob
  • Vénus de Miloc
  • Vénus de Milod
  • Aphrodite, dite Vénus d'Arles1
  • Triomphe de Neptune et Amphitrite2
  • Le Temps montrant les ruines qu'il amène, et les chefs-d'œuvre qu'il laisse ensuite découvrir3
Vénus de Milo
Aphrodite de Mélos
dimension : H. 2,02 m
matériaux : marbre
technique : sculpture
provenance : île de Mélos, Grèce
datation : vers 130 av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vénus de Milo
Vénus de Milo
Aphrodite de Mélos
dimension : H. 2,02 m
matériaux : marbre
technique : sculpture
provenance : île de Mélos, Grèce
datation : vers 130 av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vénus de Milo
Vénus de Milo
vue de dos
Aphrodite de Mélos
dimension : H. 2,02 m
matériaux : marbre
technique : sculpture
provenance : île de Mélos, Grèce
datation : vers 130 av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vénus de Milo
Vénus de Milo
la draperie (détail)
Aphrodite de Mélos
dimension : H. 2,02 m
matériaux : marbre
technique : sculpture
provenance : île de Mélos, Grèce
datation : vers 130 av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vénus de Milo
Vénus de Milo
le profil (détail)
Aphrodite de Mélos
dimension : H. 2,02 m
matériaux : marbre
technique : sculpture
provenance : île de Mélos, Grèce
datation : vers 130 av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Vénus d'Arles
Aphrodite, dite Vénus d'Arles
Copie romaine d'un original grec de Praxitèle
datation : IVe siècle av. J.-C. (pour l'original)
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Triomphe de Neptune et Amphitrite
Triomphe de Neptune et Amphitrite
technique : mosaïque
datation : IVe siècle ap. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Le Temps montrant les ruines qu'il amène, et les chefs-d'œuvre qu'il laisse ensu
Le Temps montrant les ruines qu'il amène, et les chefs-d'œuvre qu'il laisse ensuite découvrir
auteur(s) : Jean-Baptiste Mauzaisse (1784-1844)
datation : 1822
lieu de conservation : Paris, musée du Louvre
Qui est-elle ? Une déesse, oui probablement, mais laquelle ? Une déesse mutilée ?

La statue [ image principale ] a été retrouvée par un paysan dans un champ de l’île grecque de Milo (ou Mélos) en 1820. Le marquis de Rivière, alors ambassadeur de France à Constantinople (actuelle Istanbul), l’achète et l’offre au roi de France Louis XVIII. Ce dernier la donne au musée du Louvre en 1821.

Elle devient tout de suite très célèbre. Son style suscite l’admiration. Les visiteurs se pressent autour d’elle, et l’absence de ses bras exacerbe leur imagination. La déesse mutilée soulève l’enthousiasme international.

Retrouver une identité

Incomplète, elle représente un personnage féminin à demi nu [ détail b ]. Son buste émerge de la draperie qui enveloppe ses hanches et ses jambes. Un bandeau retient ses cheveux coiffés en chignon.

Qui représente-t-elle ? Sa partielle nudité entraîne les historiens de l’art à l’identifier à la déesse de l’amour et de la beauté que les Grecs appellent Aphrodite et les Romains Vénus. Mais il pourrait tout aussi bien s’agir d’Amphitrite [ image 2 ], déesse de la mer, alors vénérée à Mélos. La question reste ouverte, même si la statue est considérée le plus souvent comme une Aphrodite.

Sur les traces du passé

Constituée de plusieurs morceaux de marbre assemblés [ détail c ], la déesse sans nom ni attribut a été construite en plusieurs parties travaillées séparément et reliées par des scellements verticaux (buste, jambes, bras et pied gauches), selon la technique des pièces rapportées.

Les bras disparus de la statue ont suscité les hypothèses les plus diverses de la part des historiens de l’art désireux de déterminer quelle pouvait être leur position originale. Les mains tenaient peut-être des attributs (pomme, miroir, bouclier…) propres à révéler son identité sans ambiguïté. Par ailleurs, comment savoir si la statue était isolée ou associée à un autre personnage ?

La blancheur et la sobriété des sculptures antiques aujourd’hui conservées dans les musées font oublier qu’à l’origine, elles étaient souvent peintes et portaient des bijoux en métal doré (diadème, boucles d’oreilles, bracelets…). Tel était probablement le cas de la Vénus de Milo. D’ailleurs, sur ce qui reste de son bras droit, on voit encore deux trous qui servaient à fixer un bracelet de haut de bras [ détail d ].

Observer pour dater

Dès son arrivée au musée en 1821, la question de sa datation se pose. Certains éléments font penser d’emblée qu’il pourrait s’agir d’une statue de la période classique : la façon dont le corps occupe l’espace et le type de visage évoquent les sculptures du Ve siècle av. J.-C. À cela s’ajoute sa nudité, car la nudité féminine apparaît au IVe siècle av. J.-C. avec le sculpteur athénien Praxitèle [ image 1 ]. Mais la préciosité de la coiffure en chignon dont des mèches s’échappent sur la nuque et l’aspect charnu du corps, en particulier le ventre, s’inscrivent dans un goût plus tardif.

À partir de ces éléments contradictoires et de multiples études, les spécialistes proposent de dater la statue de la période hellénistique (323-31 av. J.-C.), et plus précisément des dernières années du IIe siècle av. J.-C., époque durant laquelle les artistes s’inspirent volontiers des œuvres classiques du passé. Alors que, dans l’art grec antique, les sculpteurs sont connus et leurs noms souvent associés à des œuvres, le créateur grec de la Vénus de Milo reste mystérieux. Aucun texte antique ne le mentionne.

Depuis sa découverte au XIXe siècle, cette œuvre n’a cessé d’être étudiée et dessinée par de nombreux artistes, à commencer par les romantiques [ image 3 ]. Elle a été une source d’inspiration intarissable jusqu’à Salvador Dali, qui crée en 1964 la Vénus de Milo aux tiroirs.

Evelyne Faivre-Martin

Permalien : http://www.panoramadelart.com/venus-de-milo

haut de page

ressources internet

  1. Un repère dans l’histoire de la sculpture
    http://www.histoiredesarts.culture.fr/reperes/sculpture
  2. La sculpture grecque – Les Grecs à la conquête du corps : un parcours dans les collections du musée du Louvre
    http://www.louvre.fr/routes/la-sculpture-grecque
  3. La fiche du Louvre
    http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/aphrodite-dite-venus-de-milo
  4. Dossier « Les secrets de la Vénus de Milo » sur la restauration de l’œuvre
    http://www.louvre.fr/sites/default/files/medias/medias_fichiers/fichiers/pdf/lou
  5. Image de la Vénus de Milo aux tiroirs de Salvador Dali
    http://www.salvador-dali.org/dali/coleccio/fr_50obres.html?ID=W0001104
  6. La Vénus de Milo sur le mini-site de l'exposition « D’après l’Antique » du musée du Louvre
    http://mini-site.louvre.fr/antique/milo_frameset.html
  7. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Période classique :
Période englobant les Ve et IVe siècles av. J.-C., qui voit naître en Grèce des innovations décisives dans les arts. En sculpture, de grands artistes comme Polyclète, Praxitèle ou Lysippe travaillent sur la représentation du corps en mouvement dans l’espace. Leurs œuvres seront des modèles suivis durant la période hellénistique et dans l’art romain.
haut de page

laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !




* mentions obligatoires. Aucune information personnelle ne sera publiée, réutilisée, ou communiquée à des tiers

legendre
mer, 02/01/2012 - 15:13

on est en train de l'etudié en arts plastique!!!!

Cécile
jeu, 04/12/2012 - 11:32

Merci pour ce superbe site découvert grâce à l'actu!
C'est très intéressant de redécouvrir ces oeuvres avec des explications claires, surtout ici pour la Vénus de Milo qui est une de mes préférées mais dont je ne savais pas grand chose.
J'ai hâte de voir de nouvelles oeuvres apparaître sur le site!

gradel
jeu, 01/16/2014 - 18:11

Je n'ai pas eu la réponse que j'attendais

adjemia
sam, 02/08/2014 - 12:24

je trouve ce site très instructif ses exactement ce qu' il me fallait