Berceau du Roi de Rome aux Tuileries | Panorama de l'art

  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle
  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle


Berceau du Roi de Rome aux Tuileries François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), Thomire, Duterme et Cie

Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
  • Berceau du Roi de Rome aux Tuileriesa
  • Berceau du Roi de Rome aux Tuileriesb
  • Berceau du Roi de Rome aux Tuileriesc
  • Berceau du Roi de Rome aux Tuileriesd
  • Berceau du Roi de Rome aux Tuileriese
  • Marie-Louise, impératrice des Français (1791-1847) et le Roi de Rome1
  • Bercelonnette du Roi de Rome à Saint-Cloud2
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841)
dimension : H. 200 cm ; L. 68 cm ; P. 110 cm
matériaux : orme, bronze doré
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1811
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841)
dimension : H. 200 cm ; L. 68 cm ; P. 110 cm
matériaux : orme, bronze doré
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1811
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), Thomire, Duterme et Cie
dimension : H. 200 cm ; L. 68 cm ; P. 110 cm
matériaux : orme, bronze doré
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1811
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
Détail : la Seine
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), Thomire, Duterme et Cie
dimension : H. 200 cm ; L. 68 cm ; P. 110 cm
matériaux : orme, bronze doré
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1811
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
Détail : le génie de la Justice
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), Thomire, Duterme et Cie
dimension : H. 200 cm ; L. 68 cm ; P. 110 cm
matériaux : orme, bronze doré
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1811
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Berceau du Roi de Rome aux Tuileries
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), Thomire, Duterme et Cie
dimension : H. 200 cm ; L. 68 cm ; P. 110 cm
matériaux : orme, bronze doré
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1811
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Marie-Louise, impératrice des Français (1791-1847) et le Roi de Rome
Marie-Louise, impératrice des Français (1791-1847) et le Roi de Rome
auteur(s) : François Gérard, dit baron Gérard (1770-1837)
dimension : H. 240,5 cm ; L. 163 cm
matériaux : huile sur toile
technique : peinture
datation : 1812
lieu de conservation : Versailles, château
Bercelonnette du Roi de Rome à Saint-Cloud
Bercelonnette du Roi de Rome à Saint-Cloud
Offert par Madame de Montesquiou, sa gouvernante
auteur(s) : François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), Pierre-Philippe Thomire (1751-1843)
dimension : H. 177 cm ; L. 126 cm ; P. 67 cm
matériaux : orme, bronze, dorure
technique : ébénisterie, bronzerie
datation : 1810
lieu de conservation : Fontainebleau, château
Comment faire du sommeil d’un enfant un programme politique ?

Le Roi de Rome, fils de Napoléon, n’est jamais venu au château de Fontainebleau. Cependant, trois meubles créés pour lui y sont conservés, dont un grand berceau image principale en bois d’orme agrémenté d’ornements en bronze doré, réalisé par l’ébéniste François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter et placé en 1811 dans la chambre de l’enfant au palais des Tuileries, à Paris.

L’héritier tant attendu

En trois ans, l’empereur Napoléon abat les grandes puissances militaires de l’Europe. Les victoires, Austerlitz, Iéna, Wagram, se succèdent. En 1810, Napoléon est au sommet de sa puissance militaire et politique. Pour consolider et pérenniser sa nouvelle dynastie, il doit assurer sa postérité. La stérilité de Joséphine l’avait poussé à divorcer un an plus tôt. L’empereur épouse alors Marie-Louise d’Autriche. La grossesse de la nouvelle impératrice ne tarde pas ; son annonce officielle se fait à l’automne 1810, au château de Fontainebleau. Marie-Louise comble tous les espoirs en mettant au monde un garçon le 20  mars 1811 au palais des Tuileries. L’enfant reçoit les prénoms de Napoléon, François, Charles, Joseph (les trois derniers en l’honneur de ses parrains) et le titre de Roi de Rome, deuxième ville de l’Empire.

Une source d’inspiration

La naissance du Roi de Rome est un tel événement que la Ville de Paris offre à l’empereur un berceau d’apparat d’une richesse inouïe. Dessiné par le peintre Pierre-Paul Prud’hon à la demande du préfet de la Seine, il est réalisé par l’orfèvre Jean-Baptiste-Claude Odiot, assisté de Pierre-Philippe Thomire, bronzier, et de Victor Roguier, sculpteur. Pour sa réalisation, près de 280 kg d’argent sont nécessaires. Conçu comme un trône, il est placé sur une estrade et sous un dais dans le Grand Salon de l’enfant, au palais des Tuileries. Le Sénat et tous les grands corps de l’État se succèdent pour saluer le nouveau-né.

C’est ce meuble exceptionnel qui sert de modèle au berceau aujourd’hui conservé à Fontainebleau. Les contraintes imposées par le bois incitent l’ébéniste à donner au meuble une forme plus massive et une ligne légèrement simplifiée.

Un décor allégorique

Le berceau, de forme arrondie à chaque extrémité, repose sur des pieds en X image b. La nacelle présente, dans ses parties haute et basse, des fleurettes et des rosaces en bronze doré finement ciselé image c.

L’ornementation du meuble est composée suivant un programme iconographique qui célèbre l’héritier du trône et l’Empire. Ainsi, sur chacun des côtés du berceau, des bas-reliefs en bronze représentent le Tibre et la Seine, références à Rome et à Paris. Le Tibre image b, figuré en dieu fleuve, tient les attributs signifiant les bienfaits qu’il prodigue à Rome : dans sa main gauche une rame, qui évoque la navigation, et dans sa main droite la corne d’abondance, rappelant les vertus nourricières du fleuve. À ses côtés, la louve allaite Romulus et Rémus, fondateurs de la ville. La Seine image c est quant à elle incarnée par une figure féminine tenant dans ses bras le Roi de Rome, déposé par le dieu Mercure.

Chaque extrémité du berceau est ornée de deux cornes d’abondance encadrant, d’un côté, le génie de la force, tenant une massue, et, de l’autre, le génie de la justice image d, avec la balance. La tête du berceau image e, en forme de bouclier, est décorée de deux cercles de bronze entre lesquels s’inscrivent des guirlandes d’olivier et de laurier. À l’origine, ce bouclier était surmonté d’un aigle impérial qui tenait dans son bec une couronne d’étoiles, point d’attache des voilages.

Le berceau mis à l’honneur

Le berceau apparaît dans un tableau de François Gérard représentant Marie-Louise et le Roi de Rome en 1812 image 1. Placée de biais, émergeant de l’obscurité, la nacelle en orme est éclairée par un jeu de lumière mettant en valeur les veines du bois et certains éléments de décoration en bronze. On voit la couronne d’étoiles, aujourd’hui disparue, qui soutenait les voilages. Marie-Louise, vêtue d’une robe de soie blanche, présente l’héritier à la nation dans un geste de soutien maternel. L’enfant a encore besoin de la main protectrice de sa mère pour se tenir debout. Il est ceint du Grand Cordon de la Légion d’honneur et tient la grenade, fruit qui symbolise l’unité de l’État en raison de ses grains admirablement rangés. Napoléon avait placé le tableau dans le Grand Salon de son appartement aux Tuileries.

a commande du mobilier par la gouvernante

L’éducation du Roi de Rome nécessite toute une intendance dans laquelle la gouvernante joue un rôle capital. Madame de Montesquiou, affectueusement surnommée Maman Quiou, en avait la charge. C’est par elle que passent toutes les dépenses de la Maison, entre autres la commande du mobilier. Le couchage de l’enfant est sa première préoccupation ; chaque résidence doit disposer d’un berceau. Elle commande une bercelonnette image 2 et des lits en métal portatifs de conception simple, qui se rangent dans un étui de cuir. C’est sur demande de madame de Montesquiou que le Mobilier impérial livre en 1811 le berceau pour la chambre de l’enfant au palais des Tuileries.

Suite à l’abdication de l’empereur en avril 1814, l’enfant, âgé de 3 ans, accompagné de sa mère, Marie-Louise d’Autriche, et de sa gouvernante, madame de Montesquiou, quitte la France et sera élevé en prince autrichien.

Antonella Cole

Permalien : https://www.panoramadelart.com/berceau-roi-de-rome

Publié le 08/04/2020

haut de page

ressources internet

  1. Le berceau du Roi de Rome sur Napoleon.org, site d’histoire de la Fondation Napoléon
    https://www.napoleon.org/histoire-des-2-empires/objets/berceau-du-roi-de-rome/
  2. Le Roi de Rome, un enfant, un prince par Hélène Verlet, quatrième cahier de la Société des amis du château de Fontainebleau paru en mars 2011
    http://www.amischateaufontainebleau.org/wp-content/uploads/2011/01/Cahier-RdR1.p
  3. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Bas-relief :
Type de sculpture en deux dimensions. Le matériau est creusé afin que la forme souhaitée apparaisse en épaisseur par rapport au fond.
Bronze :
Alliage de cuivre (au moins 75 %) et le plus souvent d’étain. 
Ciselure :
technique de métallurgie par laquelle les objets sont retravaillés à l’aide de petits instruments dits ciselets pour soit supprimer les imperfections soit pour créer des détails et donner plus de finesse aux décors.
Iconographie :
Ensemble des images correspondant à un même sujet. On parle de programme iconographique lorsqu’un décor en plusieurs parties regroupe de manière cohérente différents sujets autour d’un même thème.
Le palais des Tuileries :

 Il s’appuyait au Louvre entre le pavillon de Flore et de Marsan. Ancienne résidence royale puis impériale. Il a été incendié pendant la Commune en 1871.


Mobilier Impérial :
 Administration chargée de la gestion du mobilier et des objets d’art destiné aux demeures impériales. Sous l’Ancien Régime, c’était le Garde-Meuble royal.
Orfèvrerie :
Art de travailler les métaux précieux.
Piètement :
Ce sont les pieds d’un meuble.
Romulus :
Fils du dieu Mars et de la mortelle Rhea Silvia, Romulus et son frère jumeau Remus sont abandonnés à leur naissance, nourris par une louve, puis élevés par un berger. Romulus est considéré comme le fondateur et le premier roi de Rome.
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !




* mentions obligatoires. Aucune information personnelle ne sera publiée, réutilisée, ou communiquée à des tiers