Récipient à alcool | Panorama de l'art

  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle
  1. préhistoire
  2. antiquité
  3. moyen âge
  4. temps modernes
  5. XIXe siècle
  6. XXe siècle


Récipient à alcool Zun Camondo

Récipient à alcool (Zun Camondo). Proviendrait de Hunan (Chine). XIe siècle av. J.-C., sculpture et gravure (bronze), 64 × 96 cm. Paris, musée national des Arts asiatiques – Guimet (EO 1545)
  • Récipient à alcoola
  • Récipient à alcoolb
  • Récipient à alcoolc
  • Applique1
  • Liding2
  • Carte géographique de la Chine - Dynastie des Shang3
Récipient à alcool
Zun Camondo
dimension : H. 64 cm ; L. 96 cm
matériaux : bronze
technique : sculpture
provenance : Chine, Hunan [?]
datation : XIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée Guimet – musée national des Arts asiatiques
Récipient à alcool (Zun Camondo). Proviendrait de Hunan (Chine). XIe siècle av. J.-C., sculpture et gravure (bronze), 64 × 96 cm. Paris, musée national des Arts asiatiques – Guimet (EO 1545)
Récipient à alcool
Zun Camondo
dimension : H. 64 cm ; L. 96 cm
matériaux : bronze
technique : sculpture
provenance : Chine, Hunan [?]
datation : XIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée Guimet – musée national des Arts asiatiques
Récipient à alcool (Zun Camondo). Détail d’un masque taotie. Proviendrait de Hunan (Chine). XIe siècle av. J.-C., sculpture et gravure (bronze), 64 × 96 cm. Paris, musée national des Arts asiatiques – Guimet (EO 1545)
Récipient à alcool
Détail d’un masque taotie
Zun Camondo
dimension : H. 64 cm ; L. 96 cm
matériaux : bronze
technique : sculpture
provenance : Chine, Hunan [?]
datation : XIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée Guimet – musée national des Arts asiatiques
Récipient à alcool (Zun Camondo). Détail de la tête de l’éléphant. Proviendrait de Hunan (Chine). XIe siècle av. J.-C., sculpture et gravure (bronze), 64 × 96 cm. Paris, musée national des Arts asiatiques – Guimet (EO 1545)
Récipient à alcool
Détail de la tête de l’éléphant
Zun Camondo
dimension : H. 64 cm ; L. 96 cm
matériaux : bronze
technique : sculpture
provenance : Chine, Hunan [?]
datation : XIe siècle av. J.-C.
lieu de conservation : Paris, musée Guimet – musée national des Arts asiatiques
Applique. Masque taotie. Provient du Vietnam. Période Giao Chi (Ier siècle av. J.-C. – IIIe siècle apr. J.-C.), sculpture (bronze), 14,3 × 12,7 cm. Paris, musée national des Arts asiatiques – Guimet (MG 23371)
Applique
Masque taotie
dimension : H. 14,3 cm ; L. 12,7 cm
matériaux : bronze
technique : sculpture
provenance : Vietnam
datation : période Giao Chi (Ier siècle av. J.-C. – IIIe siècle apr. J.-C.)
lieu de conservation : Paris, musée Guimet – musée national des Arts asiatiques
Liding. Vase sacrificiel à décor de taotie. Provient de Chine. Dynastie Shang (XVIIe-XIe av. J.-C.), sculpture (bronze), 24 cm. Paris, musée national des Arts asiatiques – Guimet (AA 102)
Liding
Vase sacrificiel à décor de taotie
dimension : H. 24 cm
matériaux : bronze
technique : sculpture
provenance : Chine
datation : dynastie Shang (XVIIe-XIe av. J.-C.)
lieu de conservation : Paris, musée Guimet – musée national des Arts asiatiques
Carte géographique de la Chine - Dynastie des Shang
Carte géographique de la Chine - Dynastie des Shang
Quelle était la fonction de ce vase ? Pourquoi lui avoir donné une forme d’éléphant ?

Réalisé en bronze, cet éléphant image principale n’est pas une statue, mais un type de vase à alcool appelé zun en chinois. Celui-ci est surnommé Zun Camondo, du nom de son donateur, Isaac de Camondo. Initialement, le récipient devait être complété sur le dos par un couvercle, aujourd’hui disparu. La panse du vase était destinée à contenir de l’alcool fermenté et chauffé, servi avec une louche.

Si la provenance précise de cet objet est inconnue, il a toutefois pu être daté du XIe siècle av. J.-C., soit de la fin de la dynastie Shang (1600-1050 av. J.-C.), qui règne alors sur une grande partie du monde chinois image 3. À cette époque, la société s’organise autour du souverain, qui tient sa légitimité du culte des ancêtres royaux. Dans le temple des Ancêtres, de la nourriture était présentée aux esprits dans des services de vases en bronze, que l’on retrouve dans les riches tombes des élites de l’époque.

Une puissance magique

La surface de l’éléphant, symbole de la puissance royale, est entièrement ornée d’un décor en léger relief  figurant sur chaque face une tête de monstre, appelé taotie image b. Celui-ci est reconnaissable à ses cornes, ses crocs aiguisés, ses yeux globuleux stylisés. Présent sur tous les vases en bronze de la dynastie Shang, ce monstre constitue peut-être un emblème protecteur. Ici, il se détache sur un fond de spirales image c, évocation du caractère leiwen (« tonnerre »), conférant à l’ensemble une puissance magico-religieuse.

Un bronze moulé

En Chine, les premiers récipients en bronze apparaissent dès les années 1900 av. J.-C. Ces derniers sont, comme ici, presque toujours réalisés grâce à la technique du bronze moulé. Des plaques en terre reçoivent le décor gravé en creux, puis sont assemblées autour d’un noyau en argile. Le bronze est ensuite coulé en une seule fois entre le noyau et les plaques. Celles-ci sont enfin brisées pour dégager le vase, dont le décor apparaît en relief.

Très complexe, le décor du Zun Camondo couvre toute la surface du vase, mêlant masques taotie image 1, dragons stylisés, écailles et enroulements.

Outre le couvercle, il manque le bout de la trompe et la base des pieds de l’éléphant. Ces derniers sont creux car, une fois le vase posé sur des braises, ils permettaient à la chaleur de remonter et de chauffer l’alcool fermenté.

Un médiateur pour parler aux ancêtres

Exceptionnel par sa taille et sa forme, ce vase en bronze est un excellent témoignage de l’important savoir-faire des bronziers de la dynastie Shang. La puissance des Shang reposant sur le culte des ancêtres, leur activité est centrale, car ils sont chargés de réaliser la vaisselle utilisée lors des cérémonies.

En Chine, toute la société de l’âge du Bronze est organisée autour de ce culte. Les cérémonies se déroulent dans le temple des Ancêtres, au niveau du palais royal. La fumée des aliments chauffés nourrit l’esprit des ancêtres qui, satisfaits, contribuent à maintenir l’équilibre du monde chinois.

Les récipients ou présentoirs luxueux utilisés lors de ces cérémonies présentent des formes variées image 2 ; néanmoins, les pièces zoomorphes restent très rares.

La forme de l’éléphant, symbole du pouvoir royal, mais aussi son épiderme entièrement couvert d’un bestiaire de monstres protecteurs indiquent que ce vase constituait un lien puissant entre le monde des vivants et celui des morts. Sa rareté et la qualité technique de sa fonte en font l’un des chefs-d’œuvre de l’art de la dynastie Shang.

Vinca Baptiste

Permalien : https://www.panoramadelart.com/zun-elephant-recipient-alcool-shang

Publié le 30/03/2022

haut de page

ressources internet

  1. La notice de l’œuvre sur le site du musée national des Arts asiatiques – Guimet
    https://www.guimet.fr/collections/chine/zun-camondo-recipient-a-alcool/
  2. Quelques œuvres de comparaison sur le site du musée Cernuschi
    http://www.cernuschi.paris.fr/fr/collections/collections-chinoises/periode-des-s
  3. Pour en savoir plus sur la dynastie Shang
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dynastie_Shang
  4. À propos du site archéologique de Yin Xi, dernière capitale de la dynastie Shangq, près d’Anyang
    https://boowiki.info/art/dynasties/shang-dynasty.html
  5. Yin Xu sur le site de l’Unesco
    https://whc.unesco.org/fr/list/1114/gallery/&index=1&maxrows=12
  6. Voir aussi le site Histoiredesarts.culture.fr

Si vous connaissez des ressources intéressantes, partagez-les en nous envoyant un commentaire !

glossaire

Bronze :
Alliage de cuivre et d’étain.
Fonte :
Alliage de fer et de carbone
Relief :
Type de sculpture en deux dimensions, dont le décor se détache en saillie sur un fond.
Statue :
Sculpture en trois dimensions réalisée dans différents types de matériaux (pierre, bois, métal, terre).
Stylisation :
Forme ou décor simplifié, le plus souvent dans un but décoratif.
haut de page


laisser un commentaire

Votre avis nous intéresse ! Posez-nous des questions, suggérez-nous des sites, des œuvres à étudier... partagez avec d’autres vos coups de cœur !



* Vos données sont destinées à la Rmn-Grand Palais, qui en est le responsable de traitement. Elles sont nécessaires pour traiter votre demande de publication de commentaire. L’accès aux données est strictement limité aux collaborateurs de la Rmn-Grand Palais impliqués dans de la publication de vos commentaires.
Conformément au Règlement européen n°2016/679/UE du 27 avril 2016 sur la protection des données personnelles et à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de portabilité et de limitation du traitement des donnés vous concernant ainsi que du droit de communiquer des directives sur le sort de vos données après votre mort. Vous avez également la possibilité de vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez exercer vos droits en contactant notre Délégué à la protection des données (DPO) au moyen de notre formulaire en ligne ou par e-mail à l’adresse suivante : dpo@rmngp.fr.
Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de protection des données en cliquant ici.